Les protections contre les évasions dans les aires de chasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les protections contre les évasions dans les aires de chasse

Message par khaleph le Mer 9 Juil - 12:35

Il y a plusieurs techniques pour empêcher les ouvrières de quitter le nid par l’aire de chasse.

- Fermer l’aire de chasse
- Les protections contre les évasions de type «mécaniques»
- Les répulsifs «chimiques»
- Les barrières liquides

Fermer l’aire de chasse

Cette technique consiste à mettre un couvercle sur le dessus de l’aire de chasse.

Cela nuit un peu à la visibilité, bien entendu, mais cela a l’avantage d’être impossible à traverser pour les fourmis.

Cela dit, le couvercle ne doit pas être totalement hermétique. En effet, il faut que le couvercle laisse passer suffisamment l’air pour éviter une trop grande humidité dans l’aire de chasse et ainsi faire en sorte que la nourriture se gâte trop rapidement.

Cela est fait en découpant un grand trou dans le couvercle qui est ensuite bouché par un morceau de tissu fin qui est fixé avec de la colle chaude au couvercle.

D’après certains éleveurs, cette méthode n’est pas valable, car lors de l’ouverture de l’aire de chasse, cela causerait une panique dans la colonie en plus d’inciter les ouvrières à monter rapidement les murs de l’aire de chasse pour sortir.

Il est exacte que lorsque la population d'une colonie devient importante, le nombre d'ouvrière dans l'aire de chasse augmente et dans certains cas, il peut y avoir plus d'ouvrières qui vont grimper sur les parois de l'aire de chasse et même se promener sur la partie intérieur du couvercle.

Pour contrer les risques d'évasion lors de l'ouverture ou même de voir des ouvrières s'attaquer au tissu du couvercle, il faut donc ajouter un autre type de protection lorsque cela arrive.

Mais d'après mes lectures et expériences, fermer l'aire de chasse est malgré tout le système le plus efficace pour ne pas se retrouver avec des fourmis en balade en dehors du nid.

Car les autres systèmes ne sont pas fiables à 100%.

Les protections contre les évasions «mécaniques»

Les protections contre les évasions dites mécaniques font glisser les fourmis sur les parois de l'aire de chasse et donc, ils n’arrivent pas à en sortir.

Pour ce type d’anti-évasion, c’est le talc qui est le plus utilisé par les éleveurs.

D’après ces éleveurs, il constitue une protection contre les évasions très efficace, à condition qu'il soit bien appliqué. Il faut alors veiller à ce que le talc utilisé soit pur car le talc parfumé est très nocif pour les fourmis.

Pour cela, il faut mettre une fine couche de talc à l'aide d'un pinceau sur la partie de l'aire qui est verticale (sur une largeur d'au moins 2 cm). Il est aussi très important de faire attention à ne pas laisser du talc tomber sur le sol de l'aire de chasse. En effet, le talc peut les tuer.

Une solution efficace consiste à réaliser un mélange de talc et d'alcool pur avec 50% de chaque produit. On dépose ce mélange sur les parois de l'aire de chasse avec un pinceau. L'alcool s'évapore et il ne reste plus qu'une très fine couche de talc.

Avec cette méthode, il faudra faire plusieurs essais avant de l'appliquer à une aire de chasse car selon les concentrations en talc le mélange peut devenir complètement inefficace.

Il faut donc s’attendre à quelques évasions avant d’arriver à bien doser la quantité de talc à appliquer. Cette quantité varie aussi, bien entendu, en fonction de l’espèce de fourmis.

La vaseline est aussi un bon anti-évasion de type «mécanique» d'après plusieurs éleveurs.

Les répulsifs «chimiques»

Les répulsifs «chimiques» sont des substances que les fourmis ne traverseront pas. Comme par exemple, l'huile d'olive. On peut en entourer l'aire de chasse.

Il y a plusieurs inconvénients, dont le fait que les petites espèces risquent de s'y engluer et avec le temps, les liquides répulsifs peuvent sécher ou la poussière peut s’accumuler et rendre le produit complètement inefficaces. Aussi, dans le cas de l’huile, si une couche trop importante est mise sur les cotés de l’aire de chasse, cela peut couler et avoir une apparence malpropre.

Cela étant dit, il est certain que ces produits peuvent fonctionner efficacement si ils sont bien utilisés.

Les barrières liquides

L’idée dans ce cas est de mettre l’aire de chasse dans un endroit entouré d’eau ou d’un autre liquide non nocif pour les fourmis.

Les fourmis ne pouvant traverser le liquide, il n’y a même pas besoin de mettre d’autres protections contre les évasions.

L’inconvénient majeur de cette technique est que pour beaucoup d’espèces de fourmis, les ouvrières auront tendances à aller se noyer dans la barrière. J’ai observé des nids européens avec cette technique, mais j’ignore le nombre de noyade à cause de la barrière.

_________________
Richard Labrecque
Administrateur du forum Fourmis Québec
---------------------
http://www.lesfourmisdenotrefamille.hebergratuit.net/
avatar
khaleph
Admin

Nombre de messages : 1660
Age : 46
Localisation : Québec, Québec
Date d'inscription : 23/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesfourmisdenotrefamille.hebergratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum