**Camponotus pennsylvanicus d'Ottawa** Asyne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

**Camponotus pennsylvanicus d'Ottawa** Asyne

Message par Asyne le Dim 10 Mai - 15:37

J'avais commencé ce blog ici, mais comme finalement, ce ne sont pas des formica mais des Camponotus pennsylvanicus, je le continue ici. Je vous envoie les textes écrits tout au long de l'hiver, que je n'avais pas eu le temps de mettre dans l'ordre jusqu'à présent.

JUILLET 2008 :
Le 5 : Les oeufs de Firstine sont en train d'éclore. Il y a déjà deux larves dans le fond de la chambre et les autres ont pris une teinte ambrée. La gyne aide l'éclosion et moi je contemple !

Le 7 : Firstine a pondu à nouveau et les larves grossissent presque à vue d'oeil.

J'ai trouvé une seconde gyne cet après-midi que j'ai tout de suite mise dans un autre nid pour laisser Firstine en paix. La deuxième reine ressemble assez à Numérobis, donc, elle reprendra son nom. Elle est aussi nerveuse... J'ai bien envie de la mettre en tube d'essai pour voir si ça marche aussi. Ainsi j'aurais deux sortes de nids.

Le 11 : Les larves de Firstine sont à présent énormes, mais Firstine ne bouge presque pas. Aucune autre larve n'a éclos et sous les larves, les oeufs ne sont pas trop visibles. Ceux que j'ai vu sont ambrés. Il me semblait qu'il fallait plusieurs semaines à une larve pour devenir une nymphe, mais là, si ça continue comme ça, ça ne va pas tarder. D'ailleurs, heureusement que tous les oeufs n'ont pas éclos : il n'y aurait pas eu de place pour mettre toutes les larves. Il va falloir humidifier le nid : la sphère de terre est presque entièrement desséchée.

Quant à Numérobis, elle a commencé à creuser, puis à reboucher les trous... Dans la série je ne sais pas ce que je veux !

(quelques heures plus tard)

J'ai humidifié le nid de Firstine avec un Brumisateur... Elle a senti l'eau immédiatement et s'est dépêchée de ramasser ses oeufs à l'autre bout de la chambre, ce qui m'a permis de constater qu'il ne reste en fait que cinq à sept oeufs, deux grosses larves et deux ou trois plus petites (et donc que Firstine va très bien et qu'elle a continué sa ponte !).

Le 13 : J'ai rehumidifié le nid hier soir. Cette fois, Firstine n'a pas aimé du tout ! Elle a bu un peu d'une goutte qui coulait dans la chambre, puis s'est empressée de créer un joint très étanche tout autour de la chambre pour que l'eau n'y rentre plus. Du coup, je ne sais pas si elle a bu parce qu'elle avait soif ou parce qu'elle voulait assécher à toute vitesse le nid. Elle a du passer la nuit à créer son joint.

Ce soir, j'ai observé qu'elle avait commencé à tisser le cocon de deux des larves. Les autres m'inquiètent car elle ne semblent pas grandir aussi vite. Sans doute que les réserves de la gyne s'épuisent. Il va falloir que j'envisage très vite un transfert dans un nid plus adéquat.

Quant à Numérobis, nulle, mais constante. Elle ne bouge pas de la surface du nid. Je m'en occupe moyennement.

Le 19 : Firstine possède à présent 4 ou 5 cocons, de nombreuses larves nues de toutes tailles et continue à pondre, de sorte qu'elle possède en permanence un couvain de cinq à sept oeufs. La chambre commence à être un peu pleine ! J'attends les premières naissances avec impatience.

Quant à Numérobis, je lui ai mis un coton-tige imbibé d'eau sucrée et elle a beaucoup apprécié. Par contre, elle n'a toujours pas pondu et semble avoir renoncé à creuser. Il lui manque en fait deux pattes et en l'observant lorsqu'elle se nettoyait les antennes, j'ai remarqué que c'était très handicapant pour elle.

Le 21 : J'ai changé le coton-tige de Numérobis et je lui ai mis un caillou en espérant qu'elle pondrait peut-être mieux si elle creusait un trou en dessous. Je suis restée l'observer un bon moment, mais elle n'a pas voulu toucher au coton-tige. Par contre, elle inspecte méticuleusement le caillou.

Firstine continue à couver son tas de larves, oeufs, cocons. Toujours rien à signaler de son côté.

Le 22 : Numérobis s'est réfugiée dans l'espace qu'il y a entre le caillou et le verre. J'ai l'impression qu'il y a un oeuf, mais ça peut aussi bien être autre chose, surtout qu'elle semble assez agitée et continue à inspecter le caillou.

Le 23 : J'ai vraiment l'impression qu'il s'agissait d'un oeuf. Il y en a trois à présent. Par contre, je suis assez inquiète, parce que d'une part, la terre ne semble pas vouloir s'assécher, et d'autre part, Numérobis ne semble pas trop s'occuper des oeufs. Ils ne forment pas un couvain comme lorsque Firstine avait commencé sa ponte. On verra ce que ça donne au courant des prochains jours, mais je ne sais pas si un tube à essais ne serait pas préférable. Si ça se trouve, elle pond pour que les ouvrières aillent lui construire un nid... À voir.

Asyne

Nombre de messages : 167
Localisation : Ontario
Date d'inscription : 17/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: **Camponotus pennsylvanicus d'Ottawa** Asyne

Message par Asyne le Dim 10 Mai - 15:53

AOÛT 2008 :

Le 3 : Si oeufs il y avait pour Numérobis, ils ont été mangé car il n'y en a plus. L'humidité du nid est trop élevée et je vais devoir trouver un tube à essai. Par contre, Firstine a un nid trop sec, elle recherche l'eau quand je vaporise le dessus de la tourbe. D'ailleurs, depuis quelques jours, il s'est passé un joyeux événement : deux des nymphes ont éclos ! Les deux petites fourmis sont constamment léchées par la reine. Elles demeurent toutefois dans la chambre et s'occupent du couvain à l'occasion. Elles n'ont pas fait mine de creuser ou de chercher de la nourriture. Je ne les ai pas non plus vues chercher à s'alimenter par le biais de la gyne.

Le 10 : Il y a environ cinq jours, j'ai rentré une larve provenant d'une colonie de fourmis noires du jardin. Je l'ai donnée à Numérobis qui s'en est occupé tout de suite. Le lendemain, j'ai donc ajouté une seconde larve, puis une dizaine d'autres. Le lendemain, j'ai capturé une centaine de larves que j'ai réunies dans un bocal. Il fallait faire un nid et vite. J'ai donc construit un nid dans une plaque de polystyrène, sur laquelle j'ai collé une plaque de Plexiglas.

J'ai transféré les larves que j'avais réuni avant de coller la plaque, puis j'ai transféré le reste de la colonie. Au départ, toute la colonie restait dans la première salle. Progressivement, la reine est partie en exploration, mais les ouvrières ont mis tout leur temps pour y aller.

Aujourd'hui, la reine est partie vers le bas de la fourmilière, là où j'avais mis les larves. Forcément, elles avaient écloses depuis le temps. On a eu le droit à un beau pugilat. Heureusement, elles ont fini par se calmer et les fourmis d'en haut sont descendues et celles d'en-bas sont montées. Il y a eu échange d'oeufs.

J'ai également noté la naissance d'une reine et Numérobis a pondu un oeuf, un seul, que tout le monde ignore. Il est collé sur le mur. J'ai remarqué que les fourmis répugnent à entrer dans une galerie qu'elles n'ont pas creusées ou qu'elles n'ont pas déjà explorées. Quand leur odeur s'y trouve, elles s'y risquent sans problème. Par contre, elles manquent un peu de persévérance...

Quant à Firstine, j'avoue que je la délaisse un peu. Elle n'a pas repondu et elle a à présent cinq fourmis avec elle.

13 aout : J'ai aménagé une aire de chasse, bien que ça ait été laborieux. Les fourmis de Numérobis ont mangé les princes et j'ai aperçu l'oeuf de Numérobis. Firstine a pondu. Je n'ose pas la bouger, j'ai humidifié le nid. L'aire de chasse reste non visitée, il y a beaucoup de pertes, peut-être à cause d'un manque de nourriture, mais c'est la colonie qui semble plus vivante.

Le 19 : En déterrant un plan de bleuets, nous avons trouvé deux reines : une noire et une au thorax rouge. La première avait des œufs, la seconde un cocon et trois fourmis (ou plus, mais nous n'avons trouvé que ça). Je les ai mise dans des bocaux séparés de peur qu'elles se battent. Pour le moment, elles n'ont pas de noms, c'est respectivement la grosse et la rouge. La noire est aussi une camponotus pennsylvanicus.

Le 22:Il semble que Numérobis et ses semblables soient des Camponotus pennsylvanicus et que la rouge est une Camponotus novaeboracensis. Je trouve bizarre que la ressemblance entre les Camponotus et les Formicae soit si frappante. Je vais faire un blog différent pour la Rouge.

Le 23 : La Grosse devient "Noche Madre". Je l'ai installée dans un tube et elle a pondu.

Le 25 : J'ai nettoyé le nid de Numérobis hier. Ça n'a pas été sans mal car les esclaves rouges sont du genre agressives.
Aujourd'hui, j'ai remarqué que les oeufs de Noche Madre ont été remplacé par de nouveaux, six au total. Je pense qu'elle a du manger les autres : ils n'avaient pas l'air en forme. Firstine continue sa ponte et deux des larves ont tissé leur cocon. Quant à Numérobis, j'ai aperçu un oeuf l'autre jour. Je ne sais pas si c'est le même que la dernière fois. Les ouvrières ont utilisé certaines chambres comme dépotoir / garde-manger. Heureusement, ça ne pourrit pas, mais il y a tout de même de nombreuses saletés.

Le 27 : Invasion de fourmis aujourd'hui, j'ai été obligée de changer de nid à Numérobis... Deux cents à trois cents fourmis à changer de nid... Tout à fait réalisable en... trois heures de temps !! Dommage, car j'avais aperçu deux oeufs de Numérobis. Preuve qu'elle a commencé à pondre.

Du côté de Noche Madre, il y a à présent huit oeufs.

Le 29 : Le nid semble convenir à Numérobis et ses ouvrières : elles sont beaucoup plus calmes qu'avant. Je vais pouvoir commencer à les nourrir.
Firstine pond à une cadence infernale. Je suis incapable de voir combien il y a d'ouvrières et impossible de déterminer combien de larves / cocons / oeufs il y a. Le tas fait un centimètre cube environ et occupe facilement un quart de la salle. Les ouvrières ont creusé beaucoup de galeries. Je les nourris avec du lait condensé sucré dilué et elles semblent apprécier. À la prochaine pluie, j'humidifierai le nid.

Le 31 : Du côté des Camponotus, Noche Madre a un tas d'oeufs tellement gros que je n'arrive même plus à les compter !! Rubeus a quatre oeufs et Firstine n'a pas l'air d'être très au courant que l'hiver approche et qu'elle va devoir cesser de pondre. Je me dis que si elle continue ainsi, c'est qu'elle se trouve bien où elle est.
Quant à Numérobis, elle vit beaucoup mieux depuis que je lui ai changé de nid. Les ouvrières visitent enfin l'aire de chasse (ce qui n'est pas très utile, vu que je n'ai pas eu le temps de les nourrir... J'ai nourri les autres.

Asyne

Nombre de messages : 167
Localisation : Ontario
Date d'inscription : 17/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum