La photopériode, le champ trophoporique et le thermopreferendum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La photopériode, le champ trophoporique et le thermopreferendum

Message par khaleph le Mar 5 Aoû - 10:44

Le texte suivant a été écrit par Jean-Luc Marrou sur le forum acideformik. Merci à lui pour son autorisation de l'utiliser ici.

Quelques précisions importantes à ne pas négliger dans l'élevage des fourmis

Ce post pour rappeler quelques précisions importantes à ne pas négliger dans l'élevage des fourmis.

En effet, la non-prise en compte de certains de ces éléments peut avoir un impact sur le développement des colonies, surtout à long terme, et créer des problèmes chez certaines espèces . Même si les fourmis sont incroyablement adaptables, on gagne toujours à être plus proche de leur milieu naturel, si l'on veut pouvoir les élever dans des conditions favorables.

La photopériode : la photopériode est la durée d'éclaircissement (ou d'intensité lumineuse) à laquelle on soumet une colonie. Beaucoup de travaux (cf section UIEIS) ont démontré la nécessité indispensable de reproduire une photopériode pour les fourmis en élevage. C'est un paramètre qu'aucun laboratoire scientifique ne néglige et qui semble jouer un rôle important dans le développement et la vitalité des colonies en élevage. Ou on reproduit la photopériode naturelle ou on peut faire varier cette dernière, surtout en la diminuant. Un minuteur est par exemple nécessaire pour gérer température et luminosité .

Le champ trophoporique : c'est l'espace de semi liberté qu'on accorde aux fourmis dans le cadre de l'aire de chasse, il n'est pas à négliger non plus. En effet, beaucoup d'espèces ont besoin d'un champ assez grand, alors que d'autres se contentent d'un champ très réduit comme dans leur milieu naturel. Toutefois, il est fortement conseillé de ne pas négliger cet aspect primordial pour certaines espèces (Cataglyphis, Formica.....).

Le thermopreferendum : Toutes les espèces n'ont pas besoin d'être surchauffées. Au contraire, cela peut donner des résultats néfastes sur l'élevage. Toutes n'ont pas les mêmes préferences en terme de température. Certains préfèrent une température constante, d'autres ont besoin d'oscillations, toutes les configurations sont possibles. C'est vraiment du un par un, il faut éviter les généralités. L'expérience en élevage permet de mieux apprécier ces paramètres. Cet élément est important car il peut avoir une incidence non-négligeable sur la fécondité de la colonie. La difficulté étant dans le cadre d'un élevage en conditions artificielles de trouver les bonnes valeurs pour chaque espèce. On voit là la difficulté de la tâche.

_________________
Richard Labrecque
Administrateur du forum Fourmis Québec
---------------------
http://www.membre.oricom.ca/melkor/
avatar
khaleph
Admin

Nombre de messages : 1674
Age : 46
Localisation : Québec, Québec
Date d'inscription : 23/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.membre.oricom.ca/melkor/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum